Eric%2520Montbel_edited_edited.jpg

Eric MONTBEL : tout sur moi !

Eric Montbel est joueur de cornemuse, chercheur et compositeur. Ses recherches et publications ont porté essentiellement sur les musiques du Massif Central, notamment sur les joueurs de cabrette auvergnats et parisiens, et sur les facteurs de chabrettes limousines, cornemuses à miroirs héritières des cornemuses de Poitou de la Cour de Louis XIII. Il s’est particulièrement attaché aux mobilités sociales et aux transferts entre culture “savante” et culture “populaire”, rurale et urbaine, et à la place de l’image, (peinture, dessin, photographie…) dans ces constructions symboliques. Il est diplômé de l'EHESS-Paris, et Docteur en ethnomusicologie et musicologie. Il enseigne l’anthropologie musicale l’Université de Aix-Marseille depuis 2002.

Il a publié de nombreux ouvrages consacrés aux cornemuses du Centre-France, dont « Les cornemuses à miroirs du Limousin » (L’Harmattan 2013) et « Les musiques du Massif Central : Héritage et Création » (Créer 2014).


Eric Montbel is bagpiper, searcher and composer. His research and publications have focused on the music of the Massif Central, including cabrette players of Auvergne and Paris, and the factors of “chabrettes limousines”, the “mirrors bagpipes” affiliated to the “cornemuses of Poitou” of the Court of Louis XIII. He is particularly attached to social mobilities and transfers between "scholar" culture and "popular" culture, rural and urban, and the use of the image (painting, drawing, photography ...) in these symbolic constructions. He graduated from the EHESS-Paris and PhD in ethnomusicology and musicology. He teaches musical anthropology at the University of Aix-Marseille since 2002.

He has published numerous books on the bagpipes of Central France, as "« Les cornemuses à miroirs du Limousin  " (L'Harmattan 2013) and " Les musiques du Massif Central : Héritage et Création " (Créer 2014).

MORE.

Eric MONTBEL enseigne l'ethnomusicologie et l'anthropologie musicale historique à l'Université d'Aix-en-Provence (Aix-Marseille Université, site Schumann).

Joueur de cornemuse, guitare, flûtes, sax et clarinette, compositeur, ethnomusicologue, il est Docteur en ethnomusicologie (PhD) de l'Université de Sophia-Antipolis. Né à Lyon, il vit aujourd’hui en Provence - au pays de René Char et de Jean Giono.


Eric Montbel a publié plusieurs ouvrages depuis 2013 :

* La cabrette : histoire et évolution d'une cornemuse" (2018). En collaboration avec André Ricros.

"Regards" volumes 1 et 2 (2016, 2017) : commentaires sur des photographies anciennes de musiciens d'Auvergne et du Massif Central. 

* Bouscatel. Le Roman d'un cabretaire,  Vies des cabretaires d'Auvergne, créateurs des bals-musette de Paris, en collaboration avec André Ricros. Editions Italiques.

* Les Cornemuses à Miroirs du Limousin. (XVIIe - XXe siècles)
Essai d'anthropologie musicale historique.
Editions l'Harmattan

Les Musiques du Massif Central. Héritage et Création. Comment furent réinventées les musiques traditionnelles. (Direction éditoriale et rédaction). Editions Créer.

* Carnet de Notes. 200 airs pour la chabrette et autres cornemuses du Centre. CRMTL 2007. Ré-édition automne 2020.

C'est dans les années 1980 que Eric Montbel devient l’un des meilleurs spécialistes des cornemuses de France, après de nombreux collectages auprès des derniers joueurs du Centre : Limousin et Auvergne. Il réédite en 1984 des 78trs du maître auvergnat Antoine Bouscatel (1887-1945) et développe le jeu de chabrette limousine, cornemuse oubliée, et de la musette du Centre France. Il enregistre de nombreux disques, et donne des concerts dans toute l'Europe au sein du groupe Le Grand Rouge, puis Lo Jai.

Il est l'un des fondateurs de l'association des Musiciens Routiniers et la revue Modal.

De 1981 à 1990, des tournées successives l'amènent à séjourner longuement aux Etats-Unis, il se produit également au Mexique, Cuba et au Canada. Il joue à Los Angeles, Dallas, Boston, New-York, Philadelphie, Pittsburgh, San Francisco, etc... dans les principales villes des USA, ainsi qu'à la Télévision Nationale Mexicaine et dans de nombreux festivals au Canada.


Il enregistre plusieurs disques solo ou duo ("l'Art de la Cornemuse", Arion, "Cornemuses" chez Hexagone, puis "Cornemuses de France" pour l’Unesco, avec Jean Blanchard).

Il réalise et produit le spectacle de création "Rétroviseurs" en 1985, soutenu et encouragé par Maurice Fleuret alors Directeur de la Musique.

En 1988, il publie aux USA le disque "Lo Jai. Acrobates et Musiciens", aux côtés de Guy Bertrand, Christian Oller et Pierre Imbert.

En 1989, il travaille avec Jean-Paul Goude et Wally Badarou pour le Défilé des Droits de l'Homme et de la Marseillaise.
Eric rencontre alors le compositeur et producteur Philippe Eidel (Mahabarata, les Agricoles, Renaissance…) avec qui débute une longue collaboration.


En 1993, il enregistre sur l'album de Nilda Fernandez ("Marie-Madeleine"). Il participe à la musique du film "Le Bâtard de Dieu" de Christian Fechner.

En 1994 et 1995, il donne de nombreux concerts au sein du groupe de création Ulysse, aux côtés de Laurence Charrier, Guy Bertrand, Carlo Rizzo, Mohamed Mahdi et Jean-Pierre Lafitte, et publie le CD chez Al Sur.

Il enregistre sur l'album de Nikola Sirkis (Indochine).

Il est invité en Inde à plusieurs reprises, dans le cadre d’échanges interculturels.

En 1996, son CD de cornemuse solo "Chabretas, les cornemuses à miroirs du Limousin" connaît un grand succès critique : 10 de Répertoire, Diapason d'or, Choc du Monde de la Musique et Grand Prix de l'Académie CharlesCros.


En 1998, Eric crée le spectacle "Le Jardin de l'Ange : cantiques, noëls, miracles et merveilles" consacré aux chants sacrés de la tradition populaire, et enregistre le CD en compagnie de Sylvie Berger, Marie Rigaud, Laurence Charrier et Richard Monségu. (CD Al sur).

La même compagnie se retrouve en 2000 pour le spectacle et le disque "Le Jardin des Mystères, ballades sanglantes et complaintes criminelles" (CD Nocturne), enregistré dans un château officiellement hanté! , avec Gabriel Yacoub, Jean-François Dutertre et André Ricros.


Eric s'installe en région Provence, berceau de sa famille, dans le pays de Giono. Sous la direction de Philippe Eidel, il enregistre sur les albums du chanteur québequois Daniel Lavoie et sur celui du chanteur de raï Khaled.


En 2004, il réalise le spectacle « La Charmeuse de Serpents », sur des tableaux du Douanier Rousseau. Il fait appel pour cette création aux techniques de l’image informatique, à la danse contemporaine, associé à Gilles Chabenat et Alain Bruel, solistes recherchés des scènes jazz et trad. Le Cd La Charmeuse de Serpents (Modal) paraît au printemps 2006.

Par ailleurs, Eric enseigne l’ethnomusicologie dans le cadre de l'Université d'Aix-en-Provence depuis 2002. Il réalise plusieurs cds consacrés aux musiques de l’émigration en France.
Eric Montbel est régulièrement associé à des projets internationaux : ainsi en 2005 puis en 2006, il travaille à Sao Paulo (Brésil) au sein d’un „Orquesta Mediterraneo“ de 25 musiciens.


Créations récentes :

Partenaires de bal et d’improvisation depuis de nombreuses années, Eric et Bruno Le Tron décident de créer le Trio TOPANGA ! en compagnie de Laurence Charrier, constituant ainsi un Trio d’Anches tout à fait original.


En 2008, Eric a créé avec Bruno LE TRON le groupe VERTIGO, une création-exploration entre musique traditionnelle, musique improvisée, réunissant Eric et Bruno LE TRON (accordéon), Michel REY (percussions), Laurent CABANE (contrebasse) et Franck FAGON (sax). Aprés un premier disque et une résidence au CHANTIER de Correns, et de nombreux concerts, VERTIGO entame une collaboration avec la chanteuse bretonne MARTHE VASSALLO : résidences en Bretagne (Bréhat, Loemeur) et à La Roque d'Antheron (13), concerts notamment en 2011 et 2012 au Grand Avignon, à La Roque d'Antheron, et à Amzer Nevez à Ploemeur, au Nouveau Pavillon de Nantes... Le CD "La diagonale des Mers" est publié en 2012.


En 2006, Eric est invité en rejoindre les Sacqueboutiers de Toulouse et Les Passions de Montauban pour créer un spectacle de Noëls baroques occitans, qui se produit quatre années de suite pour la période de Noël. Eric assure le choix du répertoire, et l'écriture des arrangements, en compagnie de Laurence Charrier. Le CD "Noëls baroques occitans" est publié en 2009.

Eric a d'autre part été invité par Laurent CABANE pour rejoindre un quartet de jazz, ETSAUT, réunissant Perrine MANSUY (piano), Djamael TAOUACHT (batterie), François CORDAS (sax) et Laurent à la contrebasse. Ce concept de Jazz et Cornemuse permet à Eric de développer des chorus à la flûte et à la cornemuse, et de développer son goût pour la jazzpipe ! Album enregistré et publié en  2011. On peut voir ETSAUT en concert lors de la tournée du Châpiteau de l'Isére ici : http://www.youtube.com/watch?v=hW7p34xECR0

En 2013, sur une commande du Pôle des Musiques du Monde de la Cité de la Musique de Marseille, Eric crée le ciné-concert "Marseille, Porte du Sud". Cette création musicale accompagne des films muets des années 1930 sur la vie populaire à Marseille, et sur des textes de Albert Londres.


En 2013 également, sur l'initiative de la Cité de la Musique de Marseille, Eric crée Le GRAND BALETI, orchestre de musiciens amateurs, dédié au bal traditionnel. Le groupe se produit régulièrement en région Provence depuis 7 ans. Le CD du Grand Balèti est enregistré en 2016, avec Bruno Le Tron comme invité.

D'autre part, Eric encadre depuis une dizaine d'années des ateliers de Création musicale au sein du département de Musicologie de Aix-Marseille-Université, en lien avec ses cours d'ethnomusicologie. Ces ateliers de création ont donné naissance à de nombreux spectacles, programmés sur des scènes et et dans des festivals régionaux, et en premier lieu pour le Festival de Création Musicale "Architectures Contemporaines" de Aix-Marseille-Université. Par exemple "L'Homme à la Camera", ciné-concert aux Joutes de Correns en 2008,  "Inferno" à la Vieille Charité en 2012, "Marseille, de Mémoire" à l'Alcazar en 2013, "le Papillon Merveilleux" sur des films de Méliès à la Cité de la Musique de Marseille en 2014, "Ossian" à Flayosc en 2019...


DISCOGRAPHIE de  Eric Montbel (sélection) 

LE GRAND BALETI. Un disque de musique à danser, par une quinzaine de musiciens amateurs de Marseille, sous la direction de Eric Montbel. Invité : Bruno Le Tron. Publié en 2018, production Cité de la Musique de Marseille.

VERTIGO 2, La Diagonale des Mers, avec Marthe Vassallo, Bruno Le Tron, Laurent Cabané, Franck Fagon, Eric Montbel, Michel Rey. CD ETC-AIX/Bemol, 2012.

ETSAUT, Jazz et Cornemuse, création de Laurent Cabanè, avec Perrine Mansuy au piano. 2011.

VERTIGO, Bruno Le Tron, Laurent Cabané, Franck Fagon, Eric Montbel, Michel Rey. CD AlSUR ASCD 017, 2009.

NOELS BAROQUES OCCITANS, Guy Bertrand, Equidad Barrès, Renat Jurié, Céline Magrini, Eric Montbel, avec les Sacqueboutiers de Toulouse et Les Passions de Montauban. CD Lidia Digital/Harmonia Mundi. 2010. Voir video ici http://www.youtube.com/watch?v=huEjJI-kFig

PRANAM. Eric Montbel, Anello Capuano. Un disque de fusion entre cornemuse du Centre France et musique indienne. Al Sur, 2009.


TOPANGA ! Bruno Le Tron, Laurence Charrier, Eric Montbel. CD UP-IP, 2006.


La Charmeuse de Serpents. Avec Gilles Chabenat, Alain Bruel, Nicola Marinoni et Yvon Bayer. CD Ulysse Productions-L'Autre Distribution. 2006.

Chabretas, les cornemuses à miroirs du Limousin. Al sur. 1996. Grand Prix Académie Charles Cros.


Le Jardin des Mystères. Complaintes criminelles, ballades sanglantes et autres chansons sinistres. Nocturne, 2002.


Le Jardin de l’Ange. Noëls, cantiques, miracles et Merveilles. Al sur, Alcd 250. 1999.

Ulysse, le second voyage. Al sur, Alcd 227. 1997.


L'art de la cornemuse. Arion, ARN 60347, 1985, réédition 1996.


Lo Jai. Musiques Traditionnelles du Limousin. REV. 198932, réédition CD 1992.


Lo Jai. Acrobates et musiciens. Schanachie 1987 (USA)


France: cornemuses du Centre. Eric Montbel-Jean Blanchard. Unesco-Auvidis, D8202, 1989.


Cornemuses. Berry, Bourbonnais, Limousin… avec Jean Blanchard, Hexagone, réédition 1994.


Roméo et Juliette, musique de scène. CMT 001. 1997.

Le Grand Rouge, 33 trs "Traverser du pays". Hexagone, 1979.

Le Grand Rouge, 33 trs, Cézame 1977.

Eric joue sur les albums de Khaled, Indochine, Daniel Lavoie, Nilda Fernandez, Philippe Eidel…


Eric  a réalisé une quinzaine de disques sur les mémoires musicales de Rhône-Alpes, et notamment sur les musiques de l’immigration.

Il a publié en tant que producteur et réalisateur de nombreux disques à caractère ethnomusicologique : 15 éditions de l’Atlas Sonore Rhône-Alpes, réédition de 78 tours de maîtres cabretaires auvergnats, réédition de violonaires du Dauphiné, de chanteurs et chanteuses d’Ardèche. Il a publié en Rhône-Alpes trois disques sur les nouvelles traditions urbaines : « Musiciens du Maghreb à Lyon », « Flamenco à Lyon » et « Lyon-Grenoble: les orientales. Mémoires urbaines », tous publiés par le CMTRA.


A Marseille, il a publié et réalisé pour l’Arcade : "Monde en Provence", double cd consacré aux musique de l’émigration en Paca, et « Entre mer et Montagne», double cd consacré aux nouvelles musiques traditionnelles, franco-occitanes, en Provence.